MAHRASSI Doniez

Université de Jendouba, Tunisie

 

La phraséodidactique selon une approche convergente français/arabe

dans le contexte tunisien

 

La maîtrise d’une langue revient à la maîtrise de ses séquences figées et de ses expressions idiomatiques qui sont une source riche de savoirs culturels et la condition sine qua non pour l’acquisition d’une langue et de sa culture. Or cet enseignement est le parent pauvre dans nos classes de français dans le contexte tunisien ; une analyse détaillée des manuels de français des cycles primaire et secondaire nous a permis de déduire que cet enseignement est quasi absent, qu’il est refoulé aux marges des leçons et qu’il n’a fait l’objet d’aucune recommandation dans les programmes officiels.   

La présente réflexion, qui s’inscrit dans le cadre des recherches sur la phraséodidactique,  s’articule autour de deux volets :

1/ un volet linguistique dans lequel nous allons expliciter les critères du figement et aborder le classement des expressions figées (expressions idiomatiques, collocations, parémies).

2/ un volet didactique qui va mettre  l’accent sur l’opportunité d’une contextualisation didactique spécifique, un paysage linguistique tunisien multilingue (LM/ L1/ LS) et l’intérêt d’opter pour un E/A des expressions idiomatiques selon une approche convergente F/A tout en essayant d’apporter des éléments de réponse à ces questions :

  • A quel niveau pourrait-on commencer l’E/A des expressions idiomatiques en classe de français en Tunisie ?
  • Comment s’y prendre pour les enseigner tout en prenant en compte la spécificité de notre contexte linguistique tunisien ?
  • Dans quel objectif introduit-on l’idiomaticité de la langue française dans le processus d’apprentissage de cette langue ?
    Auteur
    Monika Bazyl

    Suivez UMCS: