KAUFFER Maurice

Université de Lorraine, France

 

Réflexions sur le sens contextuel des actes de langage stéréotypés

 

Le contexte linguistique et/ou situationnel a déjà fait l’objet de nombreux travaux : plusieurs ouvrages collectifs dignes d’intérêt (en particulier Sandré 2009, Achard-Bayle 2006, Schmoll 1996) et un grand nombre d’articles (entre autres Kleiber 2009, Kerbrat-Orecchioni 2012, Rastier 1998). En revanche, les travaux en phraséologie et phraséographie passent souvent la question du contexte sous silence ou l’évacuent rapidement. Or il joue un rôle capital dans l’interprétation du sens et tout particulièrement pour les « phraséologismes pragma­tiques » dont la fonction essentielle se situe au niveau de la communication.

Après avoir passé en revue les différentes acceptions  théoriques de la notion de  contexte et les problèmes méthodologiques qu’elle soulève, cette contribution se propose d’explorer les formes et fonctions du sens contextuel des unités phraséologiques et en particulier des « actes de langage stéréotypés » (= ALS), phraséologismes se caractérisant par un statut d’énoncé, une certaine idiomaticité sémantique et une fonction pragmatique à valeur d’acte de langage (‘approbation, ‘refus’, ‘menace’, ‘minimisation’ etc), par exemple la belle affaire, et comment !, tu parles ! tu vas voir ce que tu vas voir. En effet, le contexte joue un rôle essentiel pour les ALS, qui peuvent tous être des énoncés en contexte,  beaucoup d’entre eux pouvant avoir des sens très différents, voire opposés selon le contexte et même y perdre leur statut d’ALS. Il sera tout particulièrement intéressant d’examiner les variations de leur sens et de leur fonction pragmatique, très variables selon le contexte, à l’aide d’exemples en contexte.

Cette analyse théorique est également fondée sur une base empirique solide, à savoir un corpus de plusieurs centaines de bi-textes littéraires français et allemands, destiné à mettre au point un projet de dictionnaire bilingue et contextuel des ALS à l’université de Lorraine.

 

Bibliographie :

Achard-Bayle G. (éd.), 2006, Textes, contextes, Pratiques 129-130.

Kauffer, M. (2015) : « Petit dictionnaire permanent des « actes de langages stéréotypés » (ALS). Microstructure de La belle affaire ! In : Nouveaux Cahiers d’allemand 1, 1-10.

Kauffer, M. (2018, à paraître) : Qu’est-ce qu’un ALS ? Verbum 1/2018, 10 p.

Kerbrat-Orecchioni, C. (2001) : Les actes de langage dans le discours, Paris : Nathan.

Kerbrat-Orecchioni, C. (2012) : « Le contexte revisité », Corela, http://corela.revues.org/2627

Kleiber, G. (2009) : « D'un contexte à l'autre : aspects et dimensions du contexte ». In: L'information grammaticale 123, p.17-32.

Rastier, F. (1998) : Le problème épistémologique du contexte et le statut de l'interprétation dans les sciences du langage. Langages 129, 97-111.

Sandré, M. (éd.) (2009) : Analyses du discours et contextes. Limoges : Lambert-Lucas.

Schmoll P. (éd.) (1996) : Contexte(s), Scolia 6.

    Auteur
    Monika Bazyl

    Suivez UMCS: